Menu du site

 

Accueil

 
Membres
Maisons Familiales
Entre nous...
Liste de diffusion
 
 
 


 

Me contacter
  Document sans titre
   
  père : Louis de Boysson mère : Marie-Jeanne d'anglejan-Châtillon    
 

Pascale de Boysson

 

16 avril 1922 - 9 aout 2002

 

Pascale avec Laurent Terzieff

conjoint :

 
 

 

Pascale (Marie-Thérèse) est née le 16 avril 1922 au château de Châtillon (commune de Chindrieux, en Savoie). Elle eut pour parrain Antoine de Boysson, son oncle, et pour marraine Marie-Thérèse d'Anglejan, sa tante.

Comédienne réputée, élève de Charles Dullin et de Tania Balachovaa, Pascale a fondé en 1961 La Compagnie Laurent Terzieff qu'elle a animé conjointement avec lui jusqu'à son décès.

THEÂTRE

Elle a joué dans plus de cinquante pièces de théâtre (entre autres La Mouette de Tchekov, Les oiseaux de lune de Marcel Aymé, l'échange de Paul Claudel, Becket de Jean Anouilh, Henri IV de Pirandello, La vieille dame indigne de Allio). Elle a également joué dans Le Babil des classes dangereuses, qu'elle a contribué à créer en janvier 1984.

La Savetière prodigieuse de Federico García Lorca mise en scène Raymond Hermantier 1952 Théâtre de l'Humour
La Matinée d'un homme de lettres de Tania Balachova d'après Anton Tchekhov mise en scène Tania Balachova 1954 Théâtre de la Huchette
Yerma de Federico García Lorca mise en scène Guy Suarès 1954 Théâtre de la Huchette
La Mouette d'Anton Tchekhov mise en scène André Barsacq 1955 Théâtre de l'Atelier
Les Oiseaux de lune de Marcel Aymé mise en scène André Barsacq 1955 Théâtre de l'Atelier
Hedda Gabler de Henrik Ibsen mise en scène Guy Suarès 1956 Théâtre Franklin
Miguel Mañana d'Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz mise en scène Maurice Jacquemont 1958 Studio des Champs-Élysées
La Pensée d'après Leonid Andreïev adaptation Carlos Semprún, mise en scène Laurent Terzieff 1961 Théâtre de Lutèce
idem idem idem 1962 Théâtre Hébertot
Les Nourrices de Romain Weingarten mise en scène de l'auteur 1961 Théâtre de Lutèce
L'Échange de Paul Claudel mise en scène Guy Suarès 1962 Théâtre Hébertot
Le Tigre de Murray Schisgal mise en scène Maurice Garrel et Laurent Terzieff 1963 Théâtre de Lutèce
Les Dactylos de Murray Schisgal mise en scène Maurice Garrel et Laurent Terzieff 1963 Théâtre de Lutèce
Love de Murray Schisgal mise en scène Maurice Garrel 1965 Théâtre Montparnasse
Les Voisins de James Saunders mise en scène Laurent Terzieff 1966 Théâtre de Lutèce
Tango de Slawomir Mrozek adaptation Georges Lisowski et Claude Roy, mise en scène Laurent Terzieff 1967 Théâtre de Lutèce
Jeu d'enfant de Carol Bernstein mise en scène Laurent Terzieff 1968 Théâtre de l'Odéon
Spectacle de Carol Bernstein mise en scène Laurent Terzieff 1968 Théâtre de l'Odéon
Fragments de Murray Schisgal mise en scène Laurent Terzieff 1968 Théâtre du Vieux-Colombier
Les Chinois de Murray Schisgal mise en scène Laurent Terzieff 1968 Théâtre du Vieux-Colombier
La Valse des chiens de Leonid Andreïev adaptation Laurent Terzieff, mise en scène Carlos Wittig Montero 1969 Théâtre du Vieux-Colombier
David, la nuit tombe de Bernard Kops mise en scène Yves Gasc 1969 Comédie de l'Ouest
L'Homme couché de Carlos Semprún mise en scène Laurent Terzieff 1971 Théâtre du Lucernaire
Ici... maintenant de Claude Mauriac mise en scène Laurent Terzieff 1971 Théâtre du Lucernaire
Les Voisins de James Saunders mise en scène Laurent Terzieff 1971 Carcassonne
La Cigogne d'Armand Gatti mise en scène Pierre Debauche 1972 Théâtre des Amandiers
David, la nuit tombe de Bernard Kops mise en scène André Barsacq 1972 Théâtre de l'Atelier
Isma de Nathalie Sarraute mise en scène Claude Régy 1973 Espace Pierre Cardin
Rubezahl, scènes de Don Juan d'Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz mise en scène Laurent Terzieff 1973 Théâtre du Lucernaire
idem idem idem 1974 Théâtre Montansier
La Mandore de Romain Weingarten mise en scène Daniel Benoin 1974 Théâtre Daniel Sorano-Vincennes
Folies bourgeoises-La Petite illustration de Roger Planchon mise en scène Roger Planchon 1974 Comédie de Saint-Étienne
A. A., Théâtres d'Arthur Adamov : d'Arthur Adamov mise en scène Roger Planchon 1975 TNP Villeurbanne
idem idem idem 1976 Théâtre national de Chaillot
Folies bourgeoises-La Petite illustration de Roger Planchon mise en scène Roger Planchon 1976 Théâtre de la Porte Saint-Martin
Boîte, Mao, boîte ou Citations de Mao-Tse-Toung d'Edward Albee, adaptation Matthieu Galey mise en scène Laurent Terzieff 1977 Théâtre du Lucernaire
Une Heure avec Rainer Maria Rilke d'après Rainer Maria Rilke mise en scène Laurent Terzieff 1978 Théâtre du Lucernaire
Fragments de Murray Schisgal mise en scène Laurent Terzieff 1978 Théâtre du Lucernaire
Le Pic du bossu de Slawomir Mrozek mise en scène Laurent Terzieff 1979 Théâtre national de Chaillot
idem idem idem 1980 Théâtre Hébertot
Milosz d'après Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz mise en scène Laurent Terzieff 1980 et 1981 Théâtre du Lucernaire
Une Heure avec Rainer Maria Rilke d'après Rainer Maria Rilke mise en scène Laurent Terzieff 1981 Théâtre de La Criée
Les Amis d'Arnold Wesker mise en scène Yves Gasc 1981 Théâtre du Lucernaire
Milosz d'après Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz mise en scène Laurent Terzieff 1983 Théâtre Renaud-Barrault
Le Babil des classes dangereuses de Valère Novarina mise en scène Jean Gillibert 1984 Théâtre de la Criée, Centre Georges Pompidou
Guérison américaine de James Saunders mise en scène Laurent Terzieff 1984 Théâtre 13, Théâtre La Bruyère
Témoignages sur Ballyberg de Brian Friel adaptation Pol Quentin, mise en scène Laurent Terzieff 1986 Théâtre du Lucernaire
Ce que voit Fox de James Saunders mise en scène Laurent Terzieff 1988 Théâtre La Bruyère
Henri IV de Luigi Pirandello adaptation et mise en scène Armand Delcampe 1989 Théâtre de l'Atelier
Ce que voit Fox de James Saunders mise en scène Laurent Terzieff 1990 Théâtre Hébertot
Richard II de William Shakespeare mise en scène Yves Gasc 1991 Théâtre de l'Atelier
Temps contre temps de Ronald Harwood mise en scène Laurent Terzieff 1993 Théâtre La Bruyère
Le Bonnet du fou de Luigi Pirandello mise en scène Laurent Terzieff 1997 Théâtre de l'Athénée
idem idem idem 1998 Théâtre de l'Atelier
Brûlés par la glace de Peter Asmussen mise en scène Laurent Terzieff 2000 Théâtre 14 Jean-Marie Serreau
Bertold Brecht, poète de Bertold Brecht mise en scène Laurent Terzieff 2000 Maison de la Poésie
idem idem idem 2001 Théâtre de la Gaîté Montparnasse
Moi, Bertold Brecht de Bertold Brecht mise en scène Laurent Terzieff 2001 Théâtre de la Gaîté-Montparnasse

 

Pascale s'est spécialisée dans l'adaptation des pièces de Murray Schisgal, Arnold Websker et Slamovir Mrozek. C'est ainsi qu'elle a adapté

Love de Murray Schisgal mise en scène Maurice Garrel 1965 Théâtre Montparnasse
Hélas, pauvre Fred ! de James Saunders mise en scène Laurent Terzieff 1966 Théâtre de Lutèce
Fragments de Murray Schisgal mise en scène Laurent Terzieff 1968 Théâtre du Vieux-Colombier
Les Chinois de Murray Schisgal mise en scène Laurent Terzieff 1968 Théâtre du Vieux-Colombier
Le Tigre de Murray Schisgal mise en scène Laurent Terzieff 1984 Théâtre de Dix-heures
Témoignages sur Ballybeg (Faith Healer) de Brian Friel adaptation Pol Quentin, mise en scène Laurent Terzieff 1986 Théâtre du Lucernaire

 

Pascale a aussi traduit de concert avec l'auteur et Laurent Terzieff

L'Ambassade de Slawomir Mrozek mise en scène Laurent Terzieff 1982 Théâtre Renaud-Barrault

 

CINEMA et TELEVISION

Pascale, qui a prété sa voix pour l' Histoire sans fin, a de surcroît joué dans plus d'une trentaine de films.

film
rôle joué
Pot-Bouille   réalisé par Julier Duvivier en 1957   Gasparine
Moderato cantabile   réalisé par Peter Brook en 1960 présenté au festival de Cannes propriétaire de bar
Le dialogue des Carmélites   dirigé par Philippe Agostini et Raymond Leopold Bruckberger en 1960   Soeur Cécile
Amélie ou le temps d'aimer   dirigé par Michel Drach en 1961   La servante des Boule
  Le bureau des mariages   dirigé par Yannick Bellon en 1962    
  Tous ceux qui tombent (tv) dirigé par Michel Mitrani en 1963   Mme Fitt
Les abysses   réalisé par  Nico Papatakis en 1963 , présenté au festival de Cannes Elisabeth Lapeyre
La caméra explore le temps: La vérité sur l'affaire du courrier de Lyon (tv) dirigé par Stellio Lorenzi en 1963   Mélanie Lesurques
  La caméra explore le temps: Mata Hari (tv) dirigé par Guy Lessertisseur en 1964   Soeur Marie
Du grabuge chez les veuves   dirigé par Jacques Poitrenaud en 1964   Gilberte
  L'adage (cm) dirigé par Dominique Delouche en 1964   Narratrice
La vieille dame indigne   dirigé par René Allio en 1965   Simone
La seconde vérité   dirigé par Christian-Jaque en 1966   Suzanne
Les sultans   réalisé par Jean Delannoy en 1966    
  Hedda Gabler (tv) d'après Henrik Ibsen, réalisé par Raymond Rouleau en 1967    
Madly (The love mates)   dirigé par Roger Kahane en 1969   Lucienne
  Le maître de pension (tv) dirigé par Marcel Moussy en 1973   Blanche
Il n'y a pas de fumée sans feu   dirigé par André Cayatte
en 1973   Véronique
De vagues herbes jaunes (tv) dirigé par Josée Dayan en 1974   La mère de Cyril
Les oiseaux de la lune (tv) dirigé par André Barsacq en 1974   Elisa, la femme de Valentin
Aloïse   dirigé par Liliane de Kermadec en 1975   Une internée
  Bérénice (tv) de Racine, dirigé par Raymond Rouleau en 1975   Phénice
  Jeu   dirigé par Reginald Gray en 1975   La prostituée
Milady (tv) d'après Paul Morand, dirigé par François Leterrier en 1976   Mme Gardefort
La corde au cou (tv) dirigé par Marcel Moussy
en 1978   Marquise de Boiscoran
Perceval le Gallois   dirigé par Eric Rohmer en 1978   La Veuve Dame
Tess   dirigé par Roman Polanski en 1979   Mrs. Clare
  Le voyage du Hollandais (tv) dirigé par Charles Brabant en 1981   La mère de Vincent et Théo
Petit Joseph   dirigé par Jean-Michel Barjol en 1982   La grand-mère maternelle
  La flêche dans le coeur (La Freccia nel fianco) (tv) dirigé par Giovanni Fago en 1983    
La ragazza dei lilla   dirigé par Flavio Mogherini en 1985    
Nazi Hunter: The Beate Klarsfeld Story (tv) dirigé par Michael Lindsay-Hogg en 1986   Mrs. Kunzel
  Un médecin des lumières (tv) dirigé par René Allio en 1988    
Les Cinq Dernières Minutes : Dernier grand prix (tv) dirigé par Gilles Katz en 1988   Mme Perthuis
  Le Guéla (cm) dirigé par Pascale Charolais en 1992    
  Escapade à Paris (Liebesreise) (tv) dirigé par Sylvia Hoffmann en 1992   La baronne
  Temps contre temps   réalisé par Stéphane Bertin en 1994    
  Laurent Terzieff, l'homme secret (tv) documentaire de Léon Desclozeaux en 1996    
  Baldi : Baldi et les petits riches (tv) dirigé par Claude d'Anna et Michel Mees en 1997   L'infirmière aux yeux tristes
Le radeau de la Méduse   dirigé par Iradj Azimi en 1994    
Rien, voilà l'ordre   réalisé par Jacques Baratier en 2003   Mademoiselle Lefevre

 

Nominée en 1998 pour le Molière de la comédienne dans un second rôle pour Ce que voit Fox, Pascale de Boysson reçut en 2003 (à titre posthume) le Molière du meilleur adaptateur d'une pièce étrangère, pour Le regard, de Murray Schisgal.

Pascale de Boysson est décédée le vendredi 9 août 2002 à La Noue (commune de Sainte-Marie-de-Ré). Le jour même, Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture et de la Communication, lui rendait hommage :

"Avec Pascale de Boysson, nous perdons une très grande comédienne, mais aussi une remarquable adaptatrice qui avait le don rare de savoir traduire pour le public français les dramaturges étrangers qu'elle aimait, sans jamais en trahir le caractère et le génie propre. Nous attendions avec impatience de la retrouver sur les planches, à la rentrée, dans son adaptation du " Regard " de Murray Schisgal, un auteur qui lui était particulièrement cher.

Sa rencontre avec Laurent Terzieff, son compagnon à la ville comme sur la scène, avait été pour elle déterminante. Pour elle, mais aussi pour le public, puisque cette rencontre allait être à l'origine d'une compagnie qui reste, 40 ans après sa fondation, l'une des belles aventures théâtrales de notre temps."

 

Une place du 6e arrondissement de Paris porte désormais son nom.

 

 

Article de presse rendant hommage à Pascale.

Article de Libération

     
 

Pascale de Boysson s'est éteinte.
Par LA BARDONNIE Mathilde.

10 août 2002
Libération

Il y avait en elle de l'adolescente éternelle. Un quelque chose de hiératique en sa blondeur peu austère. Comme une distance, une exigence. Elle avait l'élégance un brin farouche des femmes dont la raison de vivre tient à l'amour absolu qu'elles portent à un homme, et pas n'importe lequel. Avec la comédienne Pascale de Boysson, qui s'est éteinte vendredi, disparaît la compagne de Laurent Terzieff, ce cavalier seul né Tchermerzine en 1935. C'était quatre ans avant la guerre, une certaine Pascale de Boysson avait 12 ans. Probablement ces deux-là, sans le savoir, virent-ils en 1949 la mise en scène par Roger Blin de la Sonate des spectres de Strindberg. Spectacle fondateur qui les métamorphosa en anges ou en fantômes d'un monde singulier, le Théâtre. Déjà, ils admiraient les mêmes artistes. Elle suivait les cours de Tania Balachova. Lui débutait dans une pièce d'Adamov, Tous contre tous. C'était en 1953, au temps de l'absurde et du néant de Beckett.

C'est par ce biais que Pascale de Boysson et Laurent Terzieff décidèrent, au début des années 60, qu'ils feraient route ensemble. Elle devenant l'alter ego terre-à-terre, face à lui en rêveur dostoïevskien, les deux se rencontrant au fil de tournages, comme la Prisonnière de Clouzot. Leur histoire commune, leur oeuvre à deux, de longue haleine, fut, en 1961, la fondation de la Compagnie Laurent Terzieff. Une aventure qui leur ressemblait: solitaires et solidaires, dans des lieux privés ou très peu subventionnés. Au théâtre de Lutèce, ils donnèrent l'Indien cherche le Bronx d'Israël Horowitz; au Lucernaire, ils firent découvrir Arnold Wesker, Slavomir Mrozek, Murray Schisdal... La suite fut longue. Pascale de Boysson adaptait les pièces. Elle jouait toujours, même s'il lui arriva d'être aussi conduite par Novarina. Ou de figurer au cinéma dans la Vieille Dame indigne d'Allio ou Perceval de Rohmer. Elle avait joué pour Brook dans Moderato Cantabile. Elle s'est battue contre un cancer, avec l'énergie des 79 ans qu'elle n'avait pas l'air d'avoir.

 
     

 

 

frères et soeurs :